Vers Poetes.com Vers la page d'accueil du site Rimbaud Vers l'Index des titres

Sommaire des poèmes

CHRONOLOGIE

1854: Le 20 octobre, naissance à Charleville de Jean-Nicolas-Arthur Rimbaud.

1862: En octobre, Arthur Rimbaud fait son entrée à l'institution Rossat.

1865: À partir de Pâques, Rimbaud est admis au au Collège municipal de Charleville .

1870: En janvier, Georges Izambard entre comme professeur au Collège de Charleville. Il aura une influence libératrice sur son élève, Rimbaud.
          En mai, Rimbaud adresse des poèmes à Théodore de Banville.
          En août, en pleine guerre entre la France et la Prusse, Rimbaud fait sa première fugue. Il est arrêté à Paris le  31 août, conduit au dépôt, puis à la prison de Mazas. Il est enfin libéré le 4 septembre.
          Le 2 octobre, deuxième fugue. Elle mène Rimbaud jusqu'à Charleroi puis jusqu'à Bruxelles.

1871: Le 1er janvier, Charleville est occupé par les Allemands et le 4 janvier l'armistice est signé.
         Le 25 février, Rimbaud repart pour Paris, puis revient à Charleville le 10 mars.
         Du 10 mars à la fin-mai, c'est la Commune. Rimbaud aurait été à Paris du 23 avril au 3 mai.
         15 mai: Rimbaud envoie sa Lettre du Voyant à Paul Demeny.
         10 septembre: Rimbaud s'installe chez Verlaine.

1872: Rimbaud retourne à Charleville au début de mars, puis revient à Paris deux mois plus tard.
         Le 9 juillet, Verlaine et Rimbaud arrivent à Bruxelles.
         Du 8 septembre jusqu'à la fin de novembre, Rimbaud et Verlaine vivent à Londres. Rimbaud revient à Charleville.

1873: De janvier au début d'avril, puis du 27 mai au 3 juillet, Rimbaud et Verlaine sont à Londres. Le 3 juillet, les deux amis se querellent et se quittent.
          Le 8 juillet, les deux poètes sont à Bruxelles et, le 10 juillet, Verlaine blesse son ami d'un coup de révolver. Cela lui vaudra deux ans de prison.
          En octobre, Une Saison en enfer est imprimée à Bruxelles.

1874: En mars, Rimbaud est de nouveau à Londres, cette fois-ci avec Germain Nouveau.

1875: Rimbaud voyage de Paris vers Stuttgart, puis, en passant par la Suisse, vers Milan et l'Italie centrale. Le 6 octobre, il est revenu à Charleville.

1876: Il repart en voyage et sa destination est Vienne. Il doit revenir à Paris, la police autrichienne l'ayant refoulé.
         Le 10 juin, après s'être engagé dans l'armée hollandaise, il s'embarque pour Java. Le 15 août, à Java, il déserte et rentre à Charleville en décembre.

1877: Les grands voyages continuent. Il visite la Suède, la Norvège, puis descend vers le sud jusqu'à Rome.

1878: Nouveaux voyages en Allemagne. À partir de décembre 1878, Rimbaud vit à Chypre où il dirige une équipe d'ouvriers qui exploitent une carrière. En mai 1879, la fièvre typhoïde l'oblige à retourner en France.

1880: En mars, Rimbaud retourne à Chypre où il dirige un nouveau chantier puis, en août, il pousse jusqu'à Aden. Le 13 décembre il s'installe pour un an au Harar, en Abyssinie, où il travaille pour le compte de la firme Mazeran, Viannay, Bardey et Cie.

1881: À la toute fin l'année, il quitte le Harar et retourne à Aden où il s'ennuie.

1883-85: En mars 1883, après avoir signé un nouveau contrat, il retourne au Harar. De là, il explore l'Ougadine. La tension politique est vive dans la région.

1885-87: En mars 1885, Rimbaud quitte l'entreprise pour laquelle il travaillait depuis quelques années. Il compte vendre des armes à Ménélik, roi de Choa, et monte donc une expédition, mais les malchances s'accumulent et l'affaire se révèle désastreuse.

1888: Rimbaud relance une expédition de traffic d'armes, mais encore une fois l'aventure échoue.

1888-1891: Rimbaud a fondé une entreprise commerciale. Il renoue avec la maison Bardey qu'il avait quittée avec fracas en 1885.

1891: En février, Rimbaud se plaint de violentes douleurs au genou droit. En mars, il quitte la maladie le décide à quitter le Harar afin de consulter des médecins. En avril, prend la décision de retourner en France.
          Le 20 mai, il arrive en France, à Marseille, où il est immédiatement transporté à l'hôpital.
          Le 27 mai, Rimbaud est amputé de la jambe droite. Il quitte Marseille pour Roche, près de Charleville.
          Le 23 août, il revient à Marseille. La maladie progresse rapidement. Au début d'octobre, le bras droit est paralysé et la jambe gauche est prise de tremblements.
          Le 9 novembre, il a des hallucinations.
          Le 10 novembre, Arthur Rimbaud meurt.

Rimbaud (dessin de Verlaine)

Vers Poetes.com Vers la page d'accueil du site Rimbaud Vers l'Index des titres

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Arthur Rimbaud
©Jacques Lemaire, 1999-2017